lol

Bienvenue dans ma série d’articles de conseils écriture. Celui-ci se concentrera sur le problème de la motivation : 

Un problème dont on est très souvent concerné n’est pas le manque de créativité mais le manque de temps… ou plutôt le manque de temps qu’on se donne pour écrire. Car, oui, soyons honnête, c’est nous qui choisissons ce que nous faisons de de nos journées et de quoi on les remplit. De ce fait, voici quelques conseils pour intégrer l’écriture dans votre vie de manière plus régulière.

 Mais si vous avez d’autres problèmes comme :

 

pour trouver l’inspiration, j’ai aussi rédigé un article à ce propos.

Mais si vous souhaitez avoir des astuce pour vous obliger à travailler : continuez cet article, il est fait pour vous !

Instaurer une routine

Ce conseil semble bateau mais il est important de le mentionner. En effet, il est plus facile de faire quelque chose si nous l’avons fixé à un moment précis et pour ne pas le manquer, il vaut encore mieux lui accorder un moment quotidien. C’est plus efficace de mettre cette activité à une extrémité de la journée : soit la première du matin soit la dernière du soir. Tout dépend si vous êtes plutôt matinale ou plutôt un oiseau de la nuit. En effet, vous pouvez vous exercer à l’écriture en buvant du thé ou du café pour vous réveiller le matin ou le faire juste avant d’aller dormir pour vous relaxer. En devenant un rite, vous verrez vos créations se multiplier et si vous vous trouvez plus productif, la motivation ne sera que plus grande !

 

 Écrire pendant une attente

Utiliser tous les moments de flottement comme occasion d’écrire ! Cela peut être dans une salle d’attente mais aussi dans les transports si votre estomac le supporte. D’ailleurs, c’est une alternative au conseil précédent : si vous n’arrivez pas à créer ce rite en vous levant ou juste avant de vous coucher, vous pouvez aussi écrire dans les transports car étant un temps limité, souvent quotidien, l’effet sera le même. Aussi, écrire en mouvement peut donner de l’inspiration comme nous croisons d’autres personnes ou/et d’autres paysages.

 

 Ne pas rester chez soi

Cela rejoint le bénéfice d’écrire dans les transports. En sortant de chez soi, nous quittons tous les divertissements qui nous empêchent d’écrire (il faut avouer que lorsqu’on a le choix, on prend plutôt la série que l’effort de réfléchir à former des phrases) Aussi, ça active l’inspiration si nous ne l’avions plus et ça peut aussi activer la motivation. D’ailleurs, si dehors signifie s’asseoir à un café pour écrire, cela peut aussi prendre le premier conseil est créer une routine : chaque jour, je vais dans ce café et, directement après avoir commandé, j’ouvre mon ordinateur ou mon carnet et je commence à rédiger. Ça permet aussi d’associer l’écriture à une activité agréable plutôt que juste à de l’effort.

 

 Devenir l’activité “anti-ennui”

Ce conseil est simple : lorsque vous vous ennuyez, à la place d’essayer de passer le temps tant bien que mal sur votre téléphone, commencez à écrire. Comme dans le conseil numéro 2, cela peut-être durant une attente mais aussi juste quand vous êtes chez vous. Ce n’est pas forcément conseiller mais le faire durant vos cours est aussi une idée. Ce conseil peut permettre de palier le problème du manque de temps car, littéralement, le temps que vous prenez est le temps que normalement vous perdez à ne rien faire.

 

Voilà pour ces 4 conseils pour trouver se motiver à écrire. J’espère qu’ils auront été utiles. Si vous souhaitez lire d’autres articles pour améliorer votre écriture, vous pouvez cliquer ici.

 Je vous conseille un article qui vient d’un autre site qui complétera peut-être les astuce que j’ai donner pour la motivation.

Et si vous voulez voir les autres offres que mon site propose, c’est ici.

Pin It on Pinterest

Share This